Social media

Artiste peintre intuitive ☆ Lumière et vibrations colorées

L’Art pour transmuter nos émotions 💚🌝

|
Ce petit article fait suite à  un partage sur mon Instastory créée ce mardi...  Ce partage n’a pas été téléchargé dans le bon ordre ni entièrement d'ailleurs... alors le voici, enrichi de quelques lignes et image...


Nous venons de vivre une pleine lune qui a eu lieu le 12 mars et vous n’êtes pas sans savoir que son influence reste présente avant et après son apogée...
Ces périodes sont notamment propices pour mettre en lumière nos peurs, blocages et limites afin de les nettoyer et nous donner la possibilité de passer à autre chose, de grandir, d’évoluer... 
J’aime ritualiser ces passages de façon simple, personnelle et jolie en m'offrant un temps d’introspection en tête à tête avec Dame Lune fascinante... assurément envoutante.  
Hier j’ai donc demandé à la lune de mettre en lumière les embuches freinant, aujourd’hui, mon cheminement global... la réponse est tombée dans la journée (je garde me petits secrets...secrets_ il ne faut pas m’en vouloir !)
Ma journée s’annonçait ensoleillée, entre autre, un joli projet artistique à débuter et quelques heures à consacrer à la lecture de livres pour enrichir mes formations.
Finalement, ma journée ne s’est pas déroulée comme prévu, une petite boule d’angoisse s’est faite de plus en plus présence comme pour me dire « regarde-moi, entends-moi, regarde en toi ». J’ai pris alors un temps pour m’écouter, l’écouter et alléger cette pression au centre de ma poitrine... 

Lorsque nous sommes à l'écoute de nous-même, nous pouvons ressentir lorsque nos émotions ne sont pas alignées, qu’elles sont décentrées et accaparent notre énergie dans une spirale descendante...
Lorsque nous sommes à l'écoute de nous-même et qu’en plus, nous sommes bienveillant avec nous-même, nous pouvons faire en sorte d’alchimiser/transformer cet état émotionnel... (Je fais bien sur référence à des « passages à vide », ou des humeurs maussades, des « coups de mous » ou des pensées parasites qui ne sont pas en liens avec un traumatisme émotionnel fort demandant l’aide d’un professionnel de la relation d’aide.)

Pour transformer son plomb en or, chacun(e) a sa technique, je vous partage la mienne ?

1) Je prends conscience de mes émotions parasites, de mes nuages gris. 
Il est important et bienveillant de prendre plusieurs petits temps de pause dans sa journée pour réévaluer notre humeur, notre état émotionnel et en se posant ces questions : Comment je me sens maintenant ? Quelles émotions je vis, quelle sont leurs influences sur moi, sur ma journée, sur mon activité.
✏︎ Pour être au meilleur de nous-même et donner le meilleur de notre Être, il nous faut une belle énergie, autrement dit un bon taux vibratoire, c’est à dire que nos énergies vibrent positivement.
Prendre conscience de nos émotions parasites c’est arrêter de les subir.

2) Je les remercie d’exister car à partir de ce moment je vais pouvoir les transmuter. 
Nos émotions n’existent pas par hasard et leur objectif n’est pas de nous gâcher la vie. Nous avons tous des parts d’ombres, des limitations, des croyances erronées, limitantes. Celles-ci sont parfois si bien enfouies, tantôt en surface, tantôt en sourdine. Les émotions refaisant surface sont prêtes à être considérées. En les écoutant, en leur parlant et en les remerciant d’exister nous allons pour les transformer. Nos émotions sont des leviers d’évolution personnelles et spirituelles, faisons-nous leur confiance.

3) Je leur donne une identité vibratoire en leur donnant une couleur. 
Je suis une artiste et suis très visuelle, attribuer une couleur à une émotion est assez simple pour moi, de même que parvenir à la ressentir et la localiser dans mon corps. Je suis certaine que vous aussi pouvez réussir à colorer vos émotions... si toutefois cela vous parle.

4) Je représente mon état émotionnel sous la forme d’une peinture. 
Dans mon carnet croquis, il y en a des tas de représentés, pour ne pas dire tous ! Certain(e)s tiennent un journal et écrivent, d’autres prennent leur instrument de musique et composent. Que ce soit la photographie, le tricot, pratiquer le yoga, la natation, la course à pied, ou cuisiner... chacun(e) de nous peut mettre en place sa propre « médecine », qui pratiquée en conscience, permet de transformer un nuage gris en un beau soleil et donc d’évoluer en intégrant la raison de la présence de cette émotion : ce qu’elle est venue nous dire à ce moment là de notre vie.

Rien n’existe par hasard, rien n’est vécu sans raisons... S’il n’est pas toujours facile de comprendre nos états et de les traverser, c’est en mettant toujours un peu plus de conscience et de bienveillance que l’on progresse.

J’ai transformé mes émotions parasites en un beau paysage vert aux reflets dorés. Le ciel est parsemé d’astres brillants. Le paysages est valloneux, verdoyant, porteur d’espoir, avec quelques touches de bleu, présentes pour nettoyer et rincer ce dont je n’ai plus besoin. Les fleurs n’ont pas encore éclos, leurs tiges viennent cependant de percer la terre, attirées par la brillance des étoiles... 

Je crois grandement que la Beauté est un baume de guérison pour l’âme...

Merci